L'Initiative propose d'adopter une loi sur le devoir de vigilance afin de garantir que les entreprises au Luxembourg respectent les droits humains, les droits des travailleurs et l'environnement non seulement au Grand-Duché mais aussi à l'étranger.
Qu'en pense l'ADR?

Les entreprises doivent respecter les droits de l'homme, les normes sociales et du travail ainsi que les normes environnementales. Elles effectueront également, pour autant que possible, des démarches auprès de leurs fournisseurs, pour plaider le respect des droits de l’homme dans le cadre du commerce équitable.

L‘ADR souhaite que les entreprises mettent en place, de manière volontaire, les règles de déontologie nécessaires. Pour éviter le non-respect des droits de l'homme, il faut le cas échéant édicter des règlements ou directives. 

L‘ADR exige également que les sociétés internationales soient taxées de manière équitable et contribuent à l‘intérêt général dans les pays où elles produisent et génèrent leurs revenus.