L'Initiative propose d'adopter une loi sur le devoir de vigilance afin de garantir que les entreprises transnationales au Luxembourg respectent les droits humains, les droits des travailleurs et l'environnement non seulement au Grand-Duché mais aussi à l'étranger.
Qu'en pense le CSV?
Les droits humains s'appliquent dans le monde entier et doivent également être protégés dans les chaînes d'approvisionnement et de valeur mondiales. Si le Plan d'action national ne démontre pas que l'engagement volontaire des entreprises est efficace, nous rendrons la responsabilité de l'entreprise de respecter les droits humains juridiquement contraignante et établirons des normes vérifiables de diligence raisonnable.