L'Initiative propose d'adopter une loi sur le devoir de vigilance afin de garantir que les entreprises transnationales au Luxembourg respectent les droits humains, les droits des travailleurs et l'environnement non seulement au Grand-Duché mais aussi à l'étranger.
Qu'en pense déi Lénk?
déi Lénk veut s’engager pour un cadre multilatéral contraignant en matière de responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Les multinationales doivent être rendues responsables pour tous les dommages sociaux et environnementaux qu’elles engendrent et sanctionnées en conséquence au plan international. Une première étape est l’introduction, sur le plan national, d’un devoir de diligence pour les entreprises, tel que recommandé par les Principes directeurs de l’ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme adoptés en 2011.