top of page
Rechercher

Entrevue avec le Commissaire Didier Reynders


Lors de la visite au Luxembourg du Commissaire Didier Reynders de la Commission européenne, un échange avec des représentants de la société civile luxembourgeoise a également été organisé sur invitation de la représentation de la Commission européenne au Luxembourg. Plusieurs représentants de la société civile ont soulevé la question du manque de transparence de la position du gouvernement luxembourgeois sur la proposition de directive sur le devoir de vigilance des entreprises en matière de durabilité et droits humains. En effet, le document sur les lignes directrices définissant la position du gouvernement luxembourgeois n'a pas été communiqué aux parties prenantes, dont la société civile, qui fait pourtant partie du groupe de travail "droits humains et entreprises" du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

En ce qui concerne la position du Luxembourg au niveau de l'exclusion du secteur des fonds d'investissement au niveau d'un devoir de diligence en matière de droits humains, le Commissaire Reynders estime qu'il faut inclure tous les secteurs économiques dans cette législation, y compris le secteur des fonds d'investissement, tout en prenant en compte ses spécificités.

20 vues0 commentaire
bottom of page